Uniquement du pur jus de pommes garanties 0 traitement :
sans pesticide, insecticide, herbicide, fongicide

more à découvrir par ici

Une grande première

Sous le pommier est le premier jus de pommes sans traitement.
Une démarche unique à ce jour sur le marché des jus français.

Cette grande première s'appuie sur un savoir-faire expert des producteurs de notre coopérative : en effet, spécialisée en cidre et jus de pomme depuis 1953 et déjà engagée dans des démarches d'agriculture raisonnée ou bio depuis des années, la coopérative poursuit aujourd'hui ses engagements avec la création de la 1ere filière française de pommes non traitées

Zéro traitement,
ça veut dire quoi ?

Zéro traitement : ça veut dire sans aucun pesticide, insecticide, fongicide, herbicide.Les pommes utilisées dans l'élaboration des jus SOUS LE POMMIER sont ainsi garanties « sans traitement phytosanitaire » de la floraison jusqu'à la mise en bouteille. En plus, les pommes sont garanties sans résidu de pesticides.
Cet engagement envers le consommateur se fonde sur une démarche globale tracée à chaque étape de la fabrication.

Parole de producteur

“Zéro traitement, ça veut dire qu'on ne compte plus sur la chimie pour gérer les problèmes. C'est la concrétisation de tous nos efforts pour s'améliorer : un engagement personnel car on travaille différemment. Mais c'est également une évolution logique du métier où on fait plus attention à l'environnement et où l'agriculture est plus responsable. C'est voir jusqu'où la nature peut nous aider tout en trouvant des alternatives pour avancer sans la chimie.” Thibault

Comment cultive-t-on des pommes avec zéro traitement ?

En privilégiant les techniques alternatives aux produits phytosanitaires, grâce aux innovations liées à l'agro-écologie :

  • Sélection de variétés naturellement résistantes
  • Travail constant de surveillance dans le verger
  • Techniques de taille pour réduire les maladies
  • Désherbage mécanique ou avec des moutons
  • Mise en place de haies de protection, nids d'oiseaux insectivores, ruches, pièges à nuisibles
  • Support du technicien de verger, mises au point sur le terrain, échanges de bonnes pratiques avec les autres producteurs

Paroles de producteurs

“Pour respecter le cahier des charges SOUS LE POMMIER on a revu nos méthodes de travail. On va plus souvent dans les vergers pour voir, toucher, contrôler. On utilise beaucoup la taille pour ventiler les vergers et ainsi limiter les spores de champignons. On travaille le sol pour qu'il soit naturellement plus riche, avec des bactéries, des oligoéléments, une faune invisible. Un sol sain donne des pommiers sains.”

“Personnellement dans les verges SOUS LE POMMIER j'utilise des produits naturels comme des huiles essentielles d'agrumes ou de lavande. On plante également des haies qui abritent une biodiversité protectrice.”

Non traité et bio, quelle différence ?

SOUS LE POMMiER interdit tout traitement phytosanitaire et garantit un produit fini avec zéro résidu de pesticide. Le bio, quant à lui, utilise certains traitements (comme le cuivre par exemple).Les deux démarches sont complémentaires et vont dans le même sens : une agriculture plus durable et responsable.

Une double certification, sinon rien

SOUS LE POMMIER, la 1ère filière française à bannir tout pesticide, est contrôlée par Bureau Véritas afin d'assurer aux consommateurs le respect de ces garanties. Tous les producteurs SOUS LE POMMIER sont également agréés AgriConfiance : cela garantit une production française, une traçabilité totale, un engagement social avec une plus juste rémunération des producteurs et un engagement global pour l'environnement (préservation des sols, des ressources en eau).

certification Agriconfiance

Parole de producteur

“Pour chaque certification, on a un contrôle annuel pour vérifier que le cahier des charges est bien respecté. Les contrôles c'est surtout un moyen d'avancer, de progresser et d'échanger avec le contrôleur. On en a aussi régulièrement de la coopérative. C'est important et vital pour la marque SOUS LE POMMIER car ces contrôles valident la démarche et rassurent les consommateurs.” Mélissa

En bref

les 3 bonnes raisons de cultiver avec zéro traitement

1 - Protéger la santé de tous, producteurs et consommateurs, mais aussi les animaux, notamment les insectes pollinisateurs

2- Sauvegarder la biodiversité végétale et animale

3- Valoriser le travail des producteurs avec une revalorisation pour mieux vivre de son métier